Cyclo "la Jean-Pierre Papin" - Cluses - 08/07/13 : les résultats

Publié le 9 Juillet 2013

Récit de course par Philippe :

 

Départ à la fraîche vers 5 h, direction Cluses pour cette cyclo que je connais pas du tout mais qui a l'air sympa, la "Jean-Pierre Papin". Arrivée sur place pas déçu du voyage, ça à l'air propre, bon accueil, maillot offert et surtout départ différé selon le parcours choisi, chose très rare sur une cyclo. J'ai opté pour le 110 km avec au menu le col de Romme à froid, puis 2 bosses au milieu et enfin la montée finale vers la station Les Carroz-d'Arâches.

Le départ est neutralisé le temps de sortir de la ville de Cluses, puis on lâche les fauves... au pied du col de Romme, ambiance course de côte ! J'essaie tant bien que mal de suivre, mais ça appuie vraiment trop fort pour moi et je préfère gérer car il reste encore 100 bornes à faire. On double JPP parti quelques minutes avant tout le monde, c'était cool de le voir en vrai. Une fois le col passé, la descente est assez technique ce qui me permet d'en rattraper quelques-uns et on se retrouve à 4 en bas pour affronter le plat. On roule bien en faisant des relais, mais pas assez visiblement pour résister au retour d'un peloton d'une cinquantaine de coureurs au pied de la deuxième montée... pas l'idéal. Mais finalement elle est pas très dure, le train régulier, donc ça passe et sur le plat suivant on sent la différence quand il y a + de roues :)

C'est arrivé au pied de la troisième bosse que ça se complique, un bon 10% après 70 km ça pique un peu ! Je demande autour de moi et on me dit qu'elle n'est pas longue, alors je m'accroche et je bascule avec seulement quelques secondes de retard sur ce qui reste du peloton. La descente est roulante et je fais l'effort pour revenir car pas envie de me retrouver isolé sur le plat, même si je sens les crampes faire leur apparitions.

En route donc vers la montée finale sur une partie très roulante et ventée, tout ce que j'aime quoi ! Les crampes sont de + en + insistantes, la fringale me guette et j'ai quasiment plus d'eau... ça se présente mal :) Heureusement il y a un ravito au pied de la montée et comme je ne suis plus à quelques places près, je m’arrête 2 min pour recharger les batteries. Je finis bien du coup et au train, j'en rattrape même quelques-uns (81ème sur 200).

A l'arrivée l'organisation est nickel aussi, rien à dire. Une cyclo à refaire, maintenant que je connais le parcours ;)

Rédigé par scale.over-blog.fr

Publié dans #Les résultats adultes 2013

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article