Publié le 30 Août 2014

Au programme pour les jeunes ce week-end :

 

. Samedi 30/08/14 : sélection pour les 3 jours cyclistes de Grenoble au Palais des sports de Grenoble. Début des courses à 15 h.

Célian participera à cette sélection même s'il a peu de chance d'être sélectionné, plusieurs jeunes étant qualifiés d'office. L'objectif est surtout de se faire plaisir à rouler sur la renommée piste du Palais des sports.

 

. Dimanche 31/08/14 : Championnat régional cyclosport contre la montre Ufolep dans l'Ain à la Tranclière.

Elise est inscrite et défendra son titre acquis l'an dernier.

Voir les commentaires

Rédigé par scale.over-blog.fr

Publié dans #Compétition

Publié le 30 Août 2014

Samedi a eu lieu la nouvelle édition de Vél'Autrans organisée par le GMC38 et l'Office de Tourisme d'Autrans, avec au programme la Montée de la Sure et des ateliers cyclistes pour les plus jeunes.

 

Laurent S. étant mobilisé pour l'organisation, seul Laurent G. s'est élancé sur la grimpée (Elise n'étant pas encore rentrée de son déplacement dans le Pas de Calais). Les 3 premiers kilomètres se font dans un rythme moins soutenu que l'an dernier ce qui permet à Laurent de rester dans le peloton et de résister à 2 ou 3 attaques. Par contre dès que la première bosse se présente, c'est une autre histoire ! Il décroche du peloton et fait la partie la plus pentue seul à son rythme. Il n'est pas dernier puisqu'il se classe 19ème sur 22 :-)

 

Pendant ce temps, Célian participait aux ateliers cyclistes. Il a hâte de pouvoir faire la course lorsqu'il aura l'âge suffisant en 2016 !

 

Belle organisation. Dommage qu'il n'y ait pas eu plus de coureurs mobilisés.

 

Découvrez l'ensemble des photos en cliquant sur le lien ci-dessous :

https://picasaweb.google.com/lh/sredir?uname=104415988846075652974&target=ALBUM&id=6051552716373627729&authkey=Gv1sRgCL2s4o7arN-jjAE&feat=email

Voir les commentaires

Rédigé par scale.over-blog.fr

Publié dans #Les résultats adultes 2014

Publié le 28 Août 2014

UT4M

 

Résumé de Patrice :

 

Ce week-end, 3 vaillants collègues et moi-même étions engagés au récent mais déjà célèbre ultra trail des 4 massifs. Nous avions choisis la version en relais à 4 pour effectuer les 168 km et 10000 m de dénivelé.


J'ouvre donc les hostilités ce vendredi 22 août à 8 h au parc Paul Mistral où l'ambiance est terrible, DJ, spectateurs, animations et top départ donné par M. le maire de Grenoble et son pistolet vert... qui claquera à retardement d'ailleurs.

 

Le peloton de fauves s'élance donc par les grands boulevards sous bonne escorte en cette heure d'entrée de bureau, je commence déjà à regretter le mien en sentant le poids du sac sur mon dos, rempli d'eau et du matériel obligatoire non-light. La traversée se fait à vive allure, au son des concurrents qui bavardent, alors que j'ai déjà perdu 1 litre de sueur en silence. Arrivée aux Vouillands, le troisième relayeur m'encourage en famille puis, le ton du jour est donné, le mur se dresse devant nous, je lève rapidement les yeux et aperçois les premiers concurrents 1 km plus loin et 100 m plus haut. Habitué à gérer les fonds de peloton, je déplie mes bâtons et prends mon rythme ascensionnel de croisière sans me soucier du reste.

 

La montée jusqu'à la Tour sans venin est bien régulière, mais nous sommes encore nombreux et mal hiérarchisés, du coup je galère un peu à doubler les troupeaux de bavardeurs avant de me trouver à ma place, ensuite c'est grimpette jusqu'à la base du tremplin, puis la première vacherie du parcours, les escaliers jusqu'en haut du tremplin qui ravagent les cuisses, je pousse un maximum sur les bâtons pour les solliciter le moins possible. Premier ravito, saucisson !! Je résiste à l'appel du cochon pour travailler le mental qui va probablement être mis à rude épreuve d'ici la fin du parcours. Je bois bien salé,empoche des sucreries et c'est reparti pour le sommet du Moucherotte.

 

La montée se fait bien régulièrement, et jusqu'en haut, sur la table d'orientation !! Puis la descente, mon point fort à l'époque où je m'entrainais. Je comprends dès les premiers mètres que la technique m'a abandonné, beaucoup me doublent, je ne vais pas assez vite mais mon léger surpoids (on ne rit pas !!!) m'oblige à me freiner en permanence, ce qui bouffe une énergie folle. C'est dit, se sera pire que la montée. je digère ça et me concentre que sur ma course, beaucoup me doublent mais bon...  retour sur Saint Nizier et son ravito après un passage raide et gras où plus personne ne double !!! Miam miam vite fait puis j'attaque la traversée descendante qui nous mène de Saint Nizier à St Paul de Varces, mais très vite nous revoilà sur une remontée qui fera bien mal avant la descente sur les tourbières du Peuil. Je suis plutôt seul depuis St Nizier, et c'est pas plus mal. J'en profite pour bigophoner le prochain relayeur pour qu'il aille à Vif, j'estime mon arrivée à dans 2 heures, il a le temps de finir sa sieste !!!

 

Je passe à Savoyères sans abîmer la ligne d'arrivée de notre célébrissime "grimpée de Savoyères", puis plongeon sous ligne pour une descente bien cassante et technique sur St Paul de Varces. Avant le ravito à l'église, une longue partie goudronnée sous le cagnard de 15 h fait mal, je dois marcher pour faire passer une douleur au genou et du coup ça chauffe, ça chauffe... Passage où c'est dur dans la tête, mais je me refais la cerise au ravito, un coup de crème solaire rapide pour finir le parcours, puis c'est rapidement la montagne d'Uriol qui se dresse devant moi. Ultime difficulté de 400 m de dénivelé, mais en fin de parcours c'est horrible... Je la ferai en compagnie de quelques trailers du parcours solo, je m'arrête 3 fois la tête posée sur les bâtons en marmonnant des injures sur le sommet qui n'arrive jamais, on se reboost entre concurrents et c'est au mental que je finis les 100 derniers mètres de dénivelé positifs du parcours. En haut un gros troupeau s'est arrêté pour récupérer, je les salue et ne m'arrête pas en me disant "si je me pose, je repartirai jamais", puis la ligne est là, je perçois les bruits de la ville, le moral remonte !!!

 

Descente sur Vif où je déroule mal, la foulée est tassée mais qu'importe, je sais maintenant que j'irai au bout, je me gaffe de la déconcentration de fin de parcours et mange une dernière barre de céréale car ça gargouille, on sait jamais, il reste 4 km et je ne compte pas mettre 1 h pour les faire !!! Puis les toits de Vif grossissent à vue d'oeil et passent au-dessus de ma tête, c'est le goudron, il reste 3 km... Je plie mes bâtons avec un sourire indissimulable, des familles nous encouragent sur le bord, ça fait du bien même si la foulée est maintenant complètement inefficace, on dirait sûrement un zombie... J'alterne marche et footing tant l'énergie est basse, mais un ami en VTT que je croise me reconnait et fait 1 km à côté, c'est génial car on discute et je cours sans m'en apercevoir, comme quoi c'est bien la tête qui commande !!!

 

Derniers virages entre les immeubles puis le gymnase, une ligne droite et au bout, Sébastien trépigne d'impatience aux côtés de Virginie et les enfants, Clément fera les 20 derniers mètres avec moi, il court plus vite que moi !!!

C'est maintenant Seb qui va en découdre avec le massif du Taillefer, une tape dans le dos et quelques mots échangés, puis le voilà parti. Je lui souhaite surtout du courage + que les jambes, lui et le suivant auront la nuit comme compagne de course. Marc, le 3ème relayeur de Belledone est là aussi. Je suis épuisé mais tellement content d'avoir pu finir, c'était pas gagné sans entrainement spécifique. Je suis trempé jusqu'à l'os de sueur, je me change et zou, retour sur Echirolles !!!

 

La leçon à retenir est que le vélo c'est bien, mais totalement insuffisant pour préparer un trail et que le saucisson nuit gravement à la performance !!! Mais c'est si bon !

Bref, un grand moment de bonheur quand même pour nous 4 que l'on refera l'année prochaine, avec un temps de référence à battre...

J'aurais mis 8 h 20 à boucler les 47 km et 2500 m D+, ce qui est très moyen, mais notre but était de finir, c'est tout. On ne pouvais raisonnablement pas envisager mieux avec notre niveau.

 

Nous finissons 50ème sur 58 en 32 h 20.

 

Maintenant, place à la montée de la Bastille, autre style, autre effort !!!

Voir les commentaires

Rédigé par scale.over-blog.fr

Publié dans #Les résultats adultes 2014

Publié le 25 Août 2014

Récit d'Elise :

 

Mercredi dernier je suis partie avec le Comité Rhône-Alpes de cyclisme en direction de St Omer dans le Pas de Calais pour participer au Championnat de France de l'Avenir.  

 

Nous sommes arrivés en fin d'après-midi et après s'être installés dans l'hébergement (un lycée se situant à 1 km du départ) nous sommes allés rouler une petite heure histoire de faire tourner les jambes après 8 h passées dans la voiture.

 

Le lendemain les autres filles du comité nous ont rejoint et nous sommes partis tous ensemble faire une reconnaisance du parcours.

 

Vendredi (jour de la course) après le petit-déjeuner nous avons fait un brifing de la course pour répartir les rôles à chacunes et nous sommes parties sur le circuit pour faire l'échauffement. C'est là que la pluie a commencé à tomber... D'abord une petite averse, puis des trompes d'eau durant la course ! Le parcours est devenu extrêmement glissant et les virages serrés très dangereux.

 

Après le contrôle de braquet et l'appel, le départ a été donné à 9 h 30. A peine 1 km après le départ, une chute a déjà eu lieu dans le premier virage et beaucoup d'autres chutes dans les premiers kilomètres que j'ai réussi à éviter de justesse ! A cause de ces chutes fréquentes, je préfère être prudente et j'ai du mal à frotter pour remonter dans le peloton et mieux me placer... Dès la 2ème montée du 1er tour, Maëlle, leader de notre groupe, part en échappée, ce qui étire le peloton et crée plusieurs petits groupes. N'étant pas très bien placée, je me retrouve dans un petit groupe d'une dizaine de filles et je n'arrive pas à remonter sur le groupe de devant car je n'ai pas de bonnes jambes (je n'ai toujours pas retrouvé ma forme après mes trois semaines de coupure de cet été). Je fais tout le reste de la course avec ces filles et reste très prudente dans les virages pour éviter de chuter avec la pluie qui tombe de plus en plus.

 

Je termine au sprint et me classe 60ème sur 82.

Voir les commentaires

Rédigé par scale.over-blog.fr

Publié dans #Les résultats adultes 2014

Publié le 21 Août 2014

Les deux Laurent (S. et G.) étaient présents à la grimpée du 15/08/14 de Villard de Lans, accompagnés d'Elise et de Célian.

 

Laurent S. a participé aux deux épreuves : le chrono du matin où il se classe 11ème, et la mass-start de l'après-midi où il prend la 18ème place. Au cumul des deux épreuves, il termine 11ème au scratch et 4ème de sa catégorie.

 

Laurent G. se classe 64ème, Célian 53ème et 3ème de sa catégorie. Elise qui rentrait tout juste de son stage en Savoie avec les jambes bien lourdes se classe 61ème et 1ère de sa catégorie.

 

Comme les années précédentes, l'événement a été parfaitement organisé par les bénévoles du Team Vercors. Nous avons pu apprécier l'accueil, les lots et les produits locaux dégustés lors du pot de l'amitié qui clôturait la journée.

 

Découvrez l'album photos en cliquant sur le lien suivant :

https://picasaweb.google.com/lh/sredir?uname=104415988846075652974&target=ALBUM&id=6050770153066582849&authkey=Gv1sRgCL_wx8TPqaDs3gE&feat=email

Voir les commentaires

Rédigé par scale.over-blog.fr

Publié dans #Les résultats adultes 2014

Publié le 16 Août 2014

Ayant été sélectionnée par le Comité Rhône-Alpes pour participer au Championnat de France de l'Avenir qui se déroulera dans le Nord Pas de Calais du 21 au 24/08, j'ai participé durant trois jours à un stage de préparation.

 

L'équipe Rhône-Alpes minimes, cadettes et juniors s'est donc réunie mardi dans un gite dans l'Ain à Champdor.  

 

Durant les différentes sorties nous avons travaillé divers thèmes tels que créer une tactique par équipe pour faire gagner sa sprinteuse, simuler des crevaisons pour savoir quoi faire en course, simuler une course en attribuant à chaque personne un rôle spécifique comme attaquer, faire le départ, faire le sprint d'arrivée, etc... ou encore faire des minis contre la montre en descente, plat et montée.

 

Malgré une grosse pluie lors du 2ème jour, nous avons pu faire 4 sorties tout au long de ce stage, soit environ 8h30 à rouler, 220 km et plusieurs cols gravis. Après 3 semaines de coupure estivale, difficile de tenir le rythme ! 

 

La dernière après-midi une activitée "surprise" nous était reservée. Un biathlon avec trotinette !

 

Une très bonne ambiance tout au long de ce stage qui nous a permis d'encore mieux nous connaître au sein de cette équipe Rhône-Alpes et de profiter des conseils avisés du Comité.

 

A suivre la semaine prochaine notre déplacement sur le Championnat.

 

Elise.

Voir les commentaires

Rédigé par scale.over-blog.fr

Publié dans #Les résultats adultes 2014

Publié le 14 Août 2014

Le week-end dernier Laurent R. participait à la 38ème édition de la montée de la planchette en Maurienne, avec le samedi une grimpée pédestre longue de 9,7 km pour 700 m de dénivelés entre Saint-Martin la Porte et la Planchette, montée qu'il avait déjà faite il y a 7/8 ans. Laurent se classe 18ème au scratch.

 

Au programme du dimanche, la montée cycliste, avec des passages très raides sur la fin et un mur pour arriver.  
Au cumul des deux épreuves (addition de temps), Laurent R. termine 9ème.

Voir les commentaires

Rédigé par scale.over-blog.fr

Publié dans #Les résultats adultes 2014