Les résultats du week-end...

Publié le 23 Mai 2016

6 coureurs ont pris part au triptyque du Fontanil, 5 pour les trois épreuves de CLM, grimpée et course en ligne et Célian limité à deux épreuves.

 

En 3ème catégorie, Florian fait une super grimpée en se classant 2ème. Il glane également 3 points sur la course en ligne et au cumul termine à une très belle 6ème place. Damien comme Florian se débrouille très bien sur la montée en se classant 4ème et glane 1 point sur la course. Il termine 9ème. Jacques près à en découdre dans la montée appuie un peu trop fort sur les pédales et casse sa chaine 2 km après le départ. Un vététiste le dépanne et lui permet de repartir après avoir perdu beaucoup de temps. Il prend une pénalité de 9 points. N'ayant plus rien à perdre il anime la course en ligne en partant en échappée avec 3 autres coureurs, mais ils se feront reprendre dans les deux derniers tours. Au cumul des épreuves il se classe 20ème.

 

En GS, les deux Laurent R. et G. étaient au départ. Laurent R. n'ayant pas encore réglé ses problèmes mécaniques déraille au départ du CLM et perd de précieuses minutes. Il fait une très belle montée terminant 2ème. Il choisit de ne pas faire la course en ligne et se classe au cumul des deux épreuves 7ème. Laurent G. qui s'était fait plaisir l'an dernier dans la course en ligne mais avait eu des pénalités en montée gère beaucoup mieux la grimptée cette année et prend 1 point. Dans la course en ligne des crampes le font décrocher dans le dernier tour. Au final il se classe 11ème.

 

En cadet, Célian ne peut prendre part qu'au CLM et à la course en ligne à son grand regret, car il aurait bien troqué la course en ligne contre la grimpée ! Il fait le 2ème temps en CLM et la même place en course en ligne, se faisant plaisir en se classant dans le deuxième sprint.

 

Au final le SCALE a confirmé ses qualités de grimpeur. Pour le CLM il y a encore du boulot :-)

 

Lien vers les photos prises par le Fontanil Cyclisme :

http://fontanilcyclisme.fr/index.php/albums-photos/category/85-triptyque-grimpee-du-mont-saint-martin?limitstart=0

 

Lien vers la vidéo de Régis Boitel :

http://www.regiscyclopinclopan.com/2016/05/2016-triptyque-du-fontanil.html

Les résultats du week-end...
Les résultats du week-end...
Les résultats du week-end...
Les résultats du week-end...
Les résultats du week-end...
Les résultats du week-end...
Les résultats du week-end...
Les résultats du week-end...

De son côté Patrice a fait un périple en VTT dans le Vercors. Voici son récit du week-end (vidéo à suivre) :

 

Vendredi soir, les 5 vaillants sont priés d'être à l'heure au rendez-vous samedi matin chez patoche, direction Corrençon pour une traversée du Vercors en trois jours !! C'est sous un soleil radieux que l'on s'élance du golf en direction des hauts plateaux, belle montée en forêt au rythme des derniers, puis descente sur piste caillouteuse où il faut déjà apporter les premières réparations sur le vélo de Christophe (dérailleur plié), puis nous repartons pour de magnifiques sentiers et pistes vallonnés jusqu'au repas en pleine forêt, après une crevaison de Christophe (il paiera l'apéro plus tard pour le temps perdu !!).

On repart plein d'entrain, puis un moment d'inattention nous fait prendre un chemin qui n'est pas le bon, bien qu'il ait été beau et technique, les 45 mn perdues et les forces qui commencent à manquer à certains me font reconcocter un tracé de substitution pour rallier le premier gîte, en passant par un point d'eau car nos 3 litres chacun sont quasi épuisés ! On enchaîne donc sous une chaleur assommante les montées descentes en encourageant Julien qui faiblit de plus en plus, jusqu'au pied de la montée finale tracée sur sentier et piste pour ne pas se "payer" la montée au plateau de Beure par la route. La piste est longue et Julien et christophe sont exténués par les 50 km déjà réalisés, puis arrive la route finale, plus que 150 m de dénivelé. Boostés par la bière promise au gîte, on se tire la bourre à 3 jusqu'au sommet avec toutes les forces qui nous restent, puis surprise, sur le plateau, pas un bâtiment, pas un gîte, pas une âme !! Juste un autrichien qui ne nous comprend pas... ni une ni deux, je presse les copains de redescendre à la station du col de Rousset pour trouver la solution pour la nuit, car c'est sûr, ici il n'y a rien (merci googlemaps !!). On récupère la doublette à l'agonie qui croit à une blague, mais non, on rejoindra le col du rousset avec un vent de face terrible et dès l'arrivée au col, l'hôtel est là et nous voilà rassuré !! Douche chaude, bières, repas copieux et bonne humeur des propriétaires de l'hôtel Carnotzet nous remettront bien sur pied pour le lendemain, malgré les ronflements des pèlerins parisiens qui partagent les chambres du gîte... Nous aurons fait 59 km et 1650 m de D+ pour ce premier jour très agréable mais sportif.

 

Réveil assez matinal et déjeuner superbe. Nous blaguons sur un cadeau chacun (stylo) laissé sur notre table par les pèlerins, j'ironise donc en disant que nous sommes tous protégés, rien à craindre pour aujourd'hui. On part à fond malgré un fort vent de Sud. On traverse de magnifiques paysages et col après col, arrivons au point culminant du jour (au grand bonheur de Christophe et Julien hi hi hi) annonçant une longue descente sur Marignac, quelques photos et crème solaire, puis on attaque la descente qui s'avère magnifique, changeant de paysages à plusieurs reprises, mais assez technique. Sylvain, Yann et moi effectuons d'ailleurs certains passages à pieds, Christophe et Julien, plus à l'aise en descente, peuvent enfin se venger car nous ne manquions pas de les chambrer à chaque montée !! L'équipe rejoint ainsi le col de Marignac, je passe une dernière marche assez haute à pied avec Yann et Sylvain. On se prélasse à chercher un coin pour le repas et Christophe et Julien sont en haut de la marche. Christophe décide de la passer pour le fun, je le regarde passer, puis Julien s'élance, le manque de vitesse et peut-être l'effet sac à dos le fait basculer par l'avant. Je le vois en direct se réceptionner 2 mètres plus bas sur son épaule gauche. Il se relève dans la position caractéristique bien connue de chaque cycliste, tenant son bras avec l'autre et plié contre le torse... On comprend tous que pour lui le Vercors va s'arrêter là, lui strappons le bras, arnica, doliprane, on est au bord d'une route, on hésite pour l'appel pompier, puis optons pour un retour sur Grenoble avec Yann qui rentre aujourd'hui (boulot demain !!), avec passage par la clinique des Cèdres. Je mets son sac par-dessus le mien, puis un coup d'oeil à la carte me fait choisir une route qui descend tout le long jusqu'à Die où Estelle récupérera les deux loustics !!! On a donc bipasser un petit col et repartons à 3 après avoir laissé nos anciens compagnons, et terminons la journée par un tracé vallonné bucolique jusqu'à Pontaix, juste avant la pluie qui tombe à seau !! Repas gastronomique et footing en tongue dans Pontaix, bières et franche rigolade dans cet hôtel un peu mystérieux, à l'accueil attentionné, lol !! Nous aurons fait tout de même 47 km et 750 m de D+. Le solide Julien devra attendre le verdict de l'orthopédiste semaine prochaine pour son entorse de l'épaule, pas de fracture à priori, ce qui est un miracle. Il nous enverra même une photo bras immobilisé, tenant son cadeau porte bonheur à la main. Conclusion: les grigris de pèlerin, c'est vraiment des c......ies !!! cqfd.

 

Réveil 3ème jour sous une pluie battante !!! Voilà tout ce qu'il nous manquait pour une traversée parfaite car les paysages étant très différents sur ces 3 jours, il fallait également varier les conditions !! On part de Pontaix sacs bâchés et k-way sur le dos, pour un col qu'on qualifiera d'humide et boueux, puis descente sur Saillans par la route. Lundi, pas un magasin d'ouvert à Saillans où j'avais tout misé pour le ravitaillement de midi. On mangera du pain et des granny !!! Montée titanesque au col de la chaudière par piste et sentiers détrempés, pluie et vent glacial, on s'éclate avec Sylvain, mais Christophe agonise, mental un peu bas et forces laissées les 2 jours précédents, ce sera une longue journée pour lui où il fallait de bonnes jambes et un mental d'acier !! Repas pain et granny au col, dans une ambiance glaciale, puis départ pour Rochefourchat en adoptant un chien au passage (enfin pas gentil au début !!!! groaaarr) par des pistes et sentiers montants et descendants, collants, usants, puis des sentiers épuisants avec des portages jusqu'aux ruines des Pradeaux. Sylvain coach Christophe mentalement pour l'aider à boucler ces difficultés qui sont les dernières, puis je les motive à supporter 2 km de vallons en + pour accéder à une belle descente technique que je connais être le meilleur itinéraire pour s'éclater. On ne regrettera pas, descente magique (mais glissante) sur St Nazaire le désert où attendait patiemment princesse 406 depuis 15 jours !! Le médaillon du copain chien est un mauvais numéro, donc il se débrouillera pour rentrer, impossible selon moi car 20 km à faire dans les montagnes... Nous aurons fait ce jour 46 km et 1700 m de D+ ! Mes parents sont en week-end, donc on profitera d'un bonus douche chaude et tarte à la rhubarbe !! On aurait bien continué plusieurs jours encore avec Sylvain, car finalement,nous avions la caisse qui grandissait au fil des jours, mais nous rentrons à Grenoble, boulot oblige...grrrrrr. On ne répétera pas au coach Laurent S. que nous avons fait une pause gastronomique au Mac'Do de Crest !!!

 

On reviendra, pour la revanche de Julien et la beauté, la diversité des tracés et des ambiances !! Au SCALE, on sait aussi faire du VTT !!

Maintenant reste de la mécanique à faire car le vélo a souffert malgré la cure de jouvence avant le départ !

 

Lien vers l'ensemble des photos :

https://drive.google.com/folderview?id=0B3e22Y0QlUR0c2RWaVA3ckZGczQ

Les résultats du week-end...
Les résultats du week-end...
Les résultats du week-end...

Rédigé par scale.over-blog.fr

Commenter cet article